MIELS-Québec tient la seconde Journée de dépistage du VIH au bar St-Matthew’s

Les Canadiens sont invités à se rendre jeudi dans un des 70 centres de dépistage du VIH afin de savoir s’ils sont séropositifs ou pas. Dans la capitale québécoise, c’est au bar St-Matthew’s que se déroulera cette deuxième Journée pancanadienne de dépistage du VIH.

À l’occasion de la seconde Journée pancanadienne du dépistage du VIH, qui vise à réduire la stigmatisation souvent associée au dépistage de cette infection, des tests rapides seront réalisés à l’aide de trousses qui donnent un résultat en moins d’une minute. Si un résultat réactif est détecté, on procédera à une prise de sang sur place pour confirmer le résultat et dépister d’autres infections transmissibles sexuellement et par le sang. 

À Québec, c’est l’organisme MIELS-Québec qui coordonnera les activités de dépistage au bar St-Matthew’s, situé au 889, Côte Sainte-Geneviève, dans le quartier Saint-Jean-Baptiste. Le site sera ouvert entre 16h et 19h.

Dans un communiqué diffusé cette semaine, la Société canadienne du sida (SCS) souligne qu’environ 65 000 personnes vivent avec le VIH au Canada, et qu’une personne sur cinq ayant contracté l’infection n’est pas au courant de sa condition. «Le seul moyen de savoir avec certitude si vous êtes séropositif pour le VIH ou pas, c’est de vous faire dépister. Plus tôt on sait qu’on a le virus, plus tôt on peut recevoir des soins», rappelle la SCS.

Selon l’Agence de la santé publique du Canada, le nombre d’infections par le VIH au pays a connu une augmentation de 17% entre 2014 et 2017. L’an dernier, la Journée pancanadienne de dépistage du VIH a permis de dépister 835 personnes. 

Suppression virale

Cette année, des porte-paroles seront présents dans les divers sites de dépistage afin d’expliquer la notion I=I (pour indétectable=intransmissible), selon laquelle si vous arrivez à la suppression virale en suivant un traitement du VIH et que votre infection se maintient à un niveau indétectable, vous pouvez rester en santé et n’avez pas de risque de transmettre le virus à d’autres personnes.

L’information sur les sites de dépistage et les heures d’ouverture est accessible à hivtestingday.ca/language/fr/.