L’Université Laval bannit les bouteilles d’eau

L’Université Laval a officialisé jeudi le retrait des bouteilles d’eau sur son campus, qui sera effectif à compter du 1er septembre prochain.

Les principaux exploitants alimentaires et cafés étudiants du campus avaient déjà cessé volontairement de vendre des bouteilles d’eau dans le cadre de la démarche collaborative en alimentation responsable, rappelle l’établissement dans un communiqué. 

Le retrait des bouteilles d’eau s’ajoute à celui d’autres articles à usage unique en plastique comme les ustensiles, les pailles, les bâtons et les contenants de lait à café, précise la porte-parole Andrée-Anne Stewart.

Une étude visant à suivre l’évolution du retrait des bouteilles d’eau sur le campus et à déterminer les effets sur les habitudes de consommation et l’environnement sera par ailleurs menée par une équipe de chercheurs de l’Université Laval. Les résultats contribueront à l’avancement des connaissances scientifiques sur le sujet, explique l’établissement.

L’Université entend du reste poursuivre la démarche collaborative en alimentation responsable en diminuant encore plus l’utilisation de tous les articles à usage unique sur le campus, incluant l’ensemble des boissons en bouteille de plastique. Elle veut aussi réduire à la source les matières résiduelles, comme les sachets individuels de condiments, les verres à café et les contenants pour emporter à usage unique ainsi que les emballages en bimatière.

Parmi les autres actions qui seront posées dans le cadre de cette démarche: augmenter l’approvisionnement en produits locaux et durables dans les services alimentaires, augmenter l’offre végétarienne et végétalienne sur le campus et l’utilisation de protéines végétales, s’arrimer avec les recommandations du nouveau Guide alimentaire canadien en matière de saine alimentation et lutter contre le gaspillage alimentaire.