On est de retour à des niveaux «prépandémie», et plus encore dans les urgences. 
On est de retour à des niveaux «prépandémie», et plus encore dans les urgences. 

Les urgences de retour à des niveaux «prépandémie»

Émilie Pelletier
Émilie Pelletier
Le Soleil
Les urgences ont été désertées pendant la pandémie, quand la peur d’une infection au coronavirus a gagné les hôpitaux. Les salles d’attente qui étaient vides «débordent». Avec le déconfinement, la vie qui reprend et les patients qui ont attendu trop longtemps, l’été s’annonce occupé.