Les médecins de famille de Sept-Îles cherchent des patients

À Sept-Îles, ce sont les médecins de famille qui recherchent des patients et non l'inverse. Vous avez bien lu... Sa liste d'attente maintenant épuisée, le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Sept-Îles invite «chaleureusement» la clientèle orpheline à joindre l'établissement pour qu'un médecin leur soit dédié.
Les efforts du Groupe de médecine familial (GMF) pour réduire le nombre de patients sans médecin à Sept-Îles a porté fruit, selon la direction du CSSS. «Les médecins ont optimisé leur rendement, ils sont totalement dévoués à la clientèle, se targue le directeur général de centre de santé de Sept-Îles, Jeannot Michaud. Beaucoup s'investissent plus en mettant plus d'heures à voir des patients», ajoute-t-il. 
Et le «travail énergique» du GMF vient de leur «désir de répondre aux besoins de la population», soutient M. Michaud. «Il n'y a pas d'incitatifs particuliers, si ce n'est qu'une volonté ferme de faire plus. Ils se rendent bien compte que l'urgence est complètement engorgée et que des citoyens n'avaient pas accès à un médecin.» L'arrivée de deux médecins à Sept-Îles en 2014 n'est pas non plus étrangère à la réduction de l'attente. 
Plus de la moitié de la population était sans médecin de famille, il y a cinq ans à peine. Aujourd'hui, le CSSS estime que plus de 60 % des Septiliens ont accès à un docteur. «C'est une belle amélioration», affirme M. Michaud. Mais, le meilleur reste à venir, puisque sept nouveaux médecins sont attendus pour 2015 à Sept-Îles. 
Vont-ils se tourner les pouces? «Pas du tout, lance le directeur général. Mais, une chose est certaine, la population septilienne sera beaucoup mieux servie en termes d'accès à un médecin de famille.» Pour l'heure, plus d'une vingtaine de médecins exercent à Sept-Îles, alors que le plan d'effectifs en prévoit une trentaine. Les nouvelles demandes pour avoir accès à un médecin seront traitées en moins d'un an.