Seulement 60 % des hommes consulteraient un médecin pour des douleurs au cou, au dos ou articulaires.

Les hommes plus inquiets pour leur voiture que pour leur santé

Effectué dans le cadre du Mois de l'arthrite, un sondage révèle que les hommes québécois tardent «dangereusement» à consulter leur médecin.
Ainsi, seulement 60 pour cent des hommes consulteraient un médecin pour des douleurs au cou, au dos ou articulaires. Ironiquement, l'enquête indique que 80 pour cent des hommes communiqueraient avec leur mécanicien si leur voiture commençait à faire des bruits inhabituels.
Ce parallèle démontre à quel point les hommes devraient revoir leurs priorités.
Par exemple, l'arthrite chronique est trois fois plus fréquente chez les hommes que chez les femmes. Les symptômes comprennent l'apparition d'une douleur ou d'une raideur au dos, une enflure des articulations et une inflammation récurrente des yeux, et le fait d'attendre avant de consulter peut avoir des effets très néfastes.
Un diagnostic précoce et un traitement approprié peuvent permettre aux personnes atteintes de maîtriser la maladie et d'éviter les lésions graves aux articulations.
Les intervenants rappellent donc l'importance de consulter rapidement, et profitent du Mois de l'arthrite pour lancer le message.