Le Nunavut fournit une nouvelle arme contre la malaria

Jean-Benoit Legault
La Presse canadienne
MONTRÉAL — Des molécules provenant d’un champignon microscopique découvert en 2017 dans la baie de Frobisher, au Nunavut, pourraient renforcer l’arsenal dont disposent les médecins pour combattre la malaria, démontrent des travaux réalisés à l’Université Laval.