La maladie d’Alzheimer est caractérisée par des pertes progressives de la mémoire, une désorientation spatiale, et bien d’autres troubles cognitifs et comportementaux qui mèneront ultimement à un état grabataire et de dépendance totale.
La maladie d’Alzheimer est caractérisée par des pertes progressives de la mémoire, une désorientation spatiale, et bien d’autres troubles cognitifs et comportementaux qui mèneront ultimement à un état grabataire et de dépendance totale.

Le nouveau traitement autorisé contre l’Alzheimer: percée médicale ou mirage commercial?

Étienne Aumont
Étudiant au doctorat en psychologie, Université du Québec à Montréal (UQAM)
Marc-André Bédard
Professeur en pharmacologie cognitive à l'Université du Québec à Montréal (UQAM)
ANALYSE / Le 7 juin, la Food and Drug Administration (FDA) a approuvé aducanumab (sous le nom de marque Aduhelm), le premier traitement destiné à ralentir la progression de la maladie d’Alzheimer. L’approbation de l’aducanumab, développé conjointement par les sociétés Biogen et Eisai, a provoqué des réactions mitigées de la part de la communauté scientifique.