Douze médecins au total ont contracté Ebola en Sierra Leone, dont deux seulement ont survécu, et plus d'une centaine de personnels de santé y sont morts.

Le Mali annonce la fin de l'épidémie d'Ebola sur son territoire

Le ministre malien de la Santé a annoncé que l'épidémie d'Ebola était terminée dans le pays, qui n'a enregistré aucun nouveau cas depuis 42 jours, la période requise par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) pour déclarer la fin d'une épidémie.
Le ministre Ousmane Koné en a fait l'annonce dans un communiqué publié dimanche soir.
Le Mali a connu son premier cas d'Ebola en octobre, et a ensuite pratiquement éradiqué la maladie avant l'apparition d'une nouvelle vague de cas en novembre. Au total, le virus a infecté huit personnes au Mali, dont six qui en sont mortes, selon l'OMS.
La fièvre hémorragique Ebola a fait plus de 8400 morts en Afrique de l'Ouest, principalement au Liberia, en Sierra Leone et en Guinée.
L'envoyé spécial de l'ONU pour la lutte contre Ebola, David Nabarro, a indiqué la semaine dernière qu'une cinquantaine de foyers d'infection étaient toujours actifs dans ces trois pays, bien que le nombre de nouveaux cas soit en diminution.