L'Association des psychiatres propose un cours de santé mentale dès le primaire

Pierre Saint-Arnaud
Le Presse Canadienne
MONTRÉAL — Il n’y aura jamais assez d’argent ou de services en santé mentale pour répondre à la demande et il faut s’attaquer à ce fléau dès l’école primaire si l’on veut espérer agir en prévention.