Le quart de la population du Québec devrait avoir 65 ans ou plus à compter de 2031. En 2019, 19 % des Québécois étaient âgés de 65 ans ou plus, 21 % pour la région de Québec.
Le quart de la population du Québec devrait avoir 65 ans ou plus à compter de 2031. En 2019, 19 % des Québécois étaient âgés de 65 ans ou plus, 21 % pour la région de Québec.

La région de Québec aura 277 places dans les futures maisons des aînés et maisons alternatives

EXCLUSIF / Parmi les 2600 nouvelles places promises par le gouvernement Legault dans ses futures maisons des aînés et maisons alternatives, la région de Québec en obtiendra 277.

C’est ce qu’annoncera la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, jeudi. De ces 277 places à construire d’ici 2022, le document consulté en exclusivité par Le Soleil révèle que 208 se trouveront au sein de maisons des aînés destinées aux gens âgés en perte d’autonomie.

Les 69 autres places verront plutôt le jour sous la forme de maisons alternatives, résidences destinées à accueillir des adultes de moins de 65 ans ayant des besoins spécifiques, comme pour un handicap lourd. En ce moment au Québec, 8,5 % des résidents des centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD) ont moins de 65 ans.

On ne connaît ni le nombre ni le lieu précis où ces résidences seront érigées. La ministre Blais avait dévoilé son concept de maisons des aînés et alternatives, fin novembre, avec de jolies maquettes où cohabitent architecture moderne, confort et joie de vivre.

Ces nouvelles constructions seront constituées d’unités de 12 résidents, nombre estimé idéal pour maximiser à la fois le bien-être des usagers et le bien-être du personnel soignant.

Le projet de 2600 nouvelles places pour l’ensemble du Québec nécessitera un budget global de 2,6 milliards $.

Dans la région de la Capitale-Nationale, les dernières statistiques faisaient état de 354 personnes en attente d’un lit d’hébergement permanent en CHSLD.

Depuis son arrivée au pouvoir, fin 2018, le gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) a aussi annoncé la rénovation ou reconstruction de 2500 places en CHSLD, en plus d’injecter 280 millions $ dans le soutien à domicile.

Bientôt 25 % de «vieux»

«Nous amorçons un grand redressement des milieux d’hébergement pour les aînés, dans toutes les régions du Québec. Ainsi, notre gouvernement établit un nouveau standard de qualité pour nos aînés en perte d’autonomie et nos adultes ayant des besoins spécifiques, et leur redonne enfin la dignité qu’ils méritent», déclare la ministre Blais.

«Ces projets permettront d’implanter des milieux de vie où chaque aspect a été pensé pour que les résidents se sentent bien chez eux», ajoute le ministre responsable de la Capitale-Nationale par intérim et député de Charlesbourg, Jonatan Julien.

Le quart de la population du Québec devrait avoir 65 ans ou plus à compter de 2031. En 2019, 19 % des Québécois étaient âgés de 65 ans ou plus, 21 % pour la région de Québec.

Mme Blais et l’équipe du volet Aînés au ministère de la Santé ont établi les besoins de chaque région en croisant la courbe de vieillissement de la population pour les 10 prochaines années avec le nombre de personnes en attente d’une place en CHSLD.

La répartition des maisons des aînés et maisons alternatives a été annoncée pour 13 des 17 régions du Québec, soit 2310 des 2600 places attribuées jusqu’ici ou 89 %.

La Montérégie obtient la plus importante part avec 510 places (20 % des 2600), tandis que Mont­réal en aura 112 (4 %). Les 277 de la Capitale-Nationale la placent deuxième (11 %), juste devant les Laurentides, avec 269 (10 %), et l’Estrie, avec 228 (9 %).

Sur ces 2310 personnes, 1770 habiteront des maisons des aînés et 540, des maisons alternatives pour les moins de 65 ans.

Les places au Bas-Saint-Laurent, sur la Côte-Nord, dans le Centre-du-Québec et dans le Nord-du-Québec restent à être annoncées.