Yves Bolduc

La RAMQ accélère la vérification du dossier de Bolduc

La RAMQ accepte de traiter de façon prioritaire la vérification de la rémunération médicale du ministre Yves Bolduc compte tenu du caractère «particulier» du dossier.
Conformément à sa demande formulée lundi, le Dr Bolduc obtient de la Régie de l'assurance maladie du Québec (RAMQ) que sa vérification se retrouve sur le haut de la pile.
«Nous répondons favorablement à la demande du Dr Bolduc, indique Marc Lortie, porte-parole de la RAMQ. Il demande que l'on traite son dossier dans les meilleurs délais et avec diligence. C'est ce que nous allons faire.»
Lundi, la RAMQ a fait savoir qu'une vingtaine de médecins omnipraticiens sont dans sa mire et se verront réclamer des sommes cet automne. Ils auraient déviés des règles prévues à l'entente qui a permis au ministre Bolduc d'empocher 215000$ en incitatif pour la prise en charge de 1500 patients lors de son passage dans l'opposition.
M. Bolduc a écrit au président de la RAMQ pour lui demander que son cas soit analysé «de manière exceptionnellement rapide».
«J'ai toujours agi de bonne foi et en conformité avec les règles en vigueur», a plaidé le ministre Bolduc.
«Il nous demande un traitement plus rapide, c'est ce qu'on va faire», indique M. Lortie.
La RAMQ se penchera strictement sur la conformité des primes touchées par M. Bolduc. Il devra rembourser une partie des sommes s'il a pris en charge et suivi des patients moins de 12 mois avant de retourner au conseil des ministres.