L’expertise de SABSA auprès des clientèles vulnérables lui vaut de se voir référer de plus en plus de patients par les médecins.

La clinique SABSA a besoin de vos dons pour poursuivre sa mission

La Fondation SABSA (pour Services à bas seuil d'accessibilité) a lancé lundi sa première campagne de financement au profit de la coopérative de solidarité du même nom. Elle espère amasser 120 000$ afin d’aider la clinique du quartier Saint-Roch à poursuivre sa mission auprès des clientèles vulnérables.

Le gouvernement du Québec a consenti à la coopérative une aide financière de 420 000 $ sur trois ans, mais celle-ci reste insuffisante. 

La clinique, qui repose sur différents intervenants et professionnels de la santé, dont des infirmières praticiennes spécialisées en première ligne, offre environ 3600 consultations par année à une clientèle souvent désaffiliée du réseau traditionnel de la santé et des services sociaux. Ses patients ont pour la majorité des problèmes de toxicomanie ou de santé mentale, ou sont atteints d’hépatite C ou du VIH. 

Depuis le début de l’année, SABSA accueille entre 30 et 50 nouveaux patients par mois, dont plusieurs n’ont pas de médecin de famille ou sont des nouveaux arrivants sans carte d’assurance-maladie. Son expertise auprès des clientèles vulnérables lui vaut également de se voir référer de plus en plus de patients par les médecins. Les cas vus à la clinique sont souvent complexes, présentant, en plus d’un trouble concomitant de santé mentale et de toxicomanie, des problèmes de santé physique, comme du diabète ou de l’hypertension.

Une fondation présidée par l’ex-députée Agnès Maltais a été créée l’an dernier pour amasser des fonds et permettre à l’équipe de la coopérative de poursuivre sa mission de soins. 

Objectif de 120 000 $

Lancée lundi, la première campagne de financement de la Fondation SABSA, dont l’objectif est fixé à 120 000$, prendra fin le 28 novembre avec un spectacle bénéfice en collaboration avec les Violons du Roy. Les billets, vendus au coût de 200$, sont disponibles sur le site internet de SABSA (www.sabsa.ca).

La Fondation compte par ailleurs cogner aux portes des entreprises pour «leur démontrer l’impact positif qu’amène leur contribution sur la clientèle vulnérable», explique Agnès Maltais dans un communique diffusé lundi. Tout au long de la campagne, des témoignages de personnes utilisant les services de la coopérative seront diffusés sur le site internet de celle-ci.

Il sera possible de suivre l’évolution des dons amassés grâce à un thermomètre placé au coin des boulevards Charest et Langelier.