La clinique désignée COVID-19 de Québec se trouve dans un local adjacent à l’Institut universitaire de santé mentale de Québec (IUSMQ), sur le chemin de la Canardière.
La clinique désignée COVID-19 de Québec se trouve dans un local adjacent à l’Institut universitaire de santé mentale de Québec (IUSMQ), sur le chemin de la Canardière.

La clinique COVID-19 de Québec reçoit ses 50 premiers visiteurs

La clinique désignée COVID-19 de Québec a reçu ses premiers visiteurs mercredi. Au total, une cinquantaine de patients y ont été référés par le service Info-Santé 811.

La clinique, qui se trouve dans un local adjacent à l’Institut universitaire de santé mentale de Québec (IUSMQ), sur le chemin de la Canardière, devait en principe être ouverte de 8h à 16h, mais elle l’a été jusqu’à 20h mercredi «pour accommoder les gens», a expliqué au Soleil le directeur de santé publique de la Capitale-Nationale, le Dr François Desbiens. «Elle sera aussi ouverte demain [jeudi] jusqu’à 20h. Les heures d’ouverture varieront en fonction des besoins des patients», a-t-il précisé.

Cette clinique est l’une des trois désignées COVID-19 par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) afin de mieux répondre à la hausse du nombre de dépistages dans la foulée de la pandémie de coronavirus.

La première de ces cliniques a ouvert ses portes lundi dans l’ancienne salle d’urgence de l’Hôtel-Dieu de Montréal, alors que la troisième le fera le 16 mars dans la clinique médicale Azur, à Longueuil. D’autres cliniques du genre pourraient être ouvertes en fonction des besoins et de l’évolution de la situation. 

Le Dr Desbiens a dit s’attendre mercredi à voir le nombre de cas référés à la clinique de Québec augmenter au cours des prochains jours. Avant de se présenter à cette clinique, les personnes malades doivent suspecter une infection à la COVID-19 et avoir préalablement consulté le service Info-Santé 811. 

À leur arrivée, les patients se voient remettre un masque. Une fois les prélèvements effectués, il leur est recommandé de s’isoler volontairement à domicile en attendant les résultats, disponibles au bout de 24 à 36 heures. «On les invite à surveiller leurs symptômes. S’ils augmentent [fièvre, difficultés respiratoires], ils sont invités à recontacter le 811, qui pourra les orienter. De la documentation leur est également remise», indique le Dr Desbiens. 

L’attente pouvant être «angoissante», le service Info-Social 811 est à leur disposition, ajoute-t-il.

«Si le résultat est négatif, c’est une infirmière de la clinique qui communiquera avec la personne pour lui annoncer. S’il est positif, la Direction de santé publique communiquera avec la personne et débutera une enquête épidémiologique. Elle va reconstituer son chemin de vie afin de retracer les personnes qui ont pu être en contact avec elle» et assurer le suivi approprié, explique le DDesbiens.

Outre cette clinique qui reçoit les cas «légers à modérés», deux hôpitaux de Québec ont été désignés COVID-19, soit le CHUL pour les enfants et l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ) pour les adultes. 

En date du 11 mars, le MSSS, qui considère «faible» le risque de transmission dans la communauté québécoise, faisait état de neuf cas confirmés dans la province, de 136 personnes sous investigation et de 570 analyses négatives. Aucun cas confirmé n’a jusqu’ici été signalé dans la région de la Capitale-Nationale.

À l’échelle du pays, il y aurait plus de 100 cas confirmés de COVID-19. Un seul décès a été signalé. Dans près de 80 % des cas, les malades sont des voyageurs. D’où l’importance pour les voyageurs de surveiller leur état de santé pour une période de 14 jours suivant leur arrivée au Canada. 

Les principaux signes et symptômes de la COVID-19 sont la fièvre, la toux et les difficultés respiratoires. Le risque de conséquences plus graves est accru pour les personnes de plus de 65 ans, immunosupprimées ou atteintes d’affections médicales sous-jacentes. 

On ne le répétera jamais assez, le respect des règles d’hygiène de base reste la meilleure façon d’éviter la propagation du coronavirus (se laver les mains régulièrement à l’eau et au savon - ou avec un gel à base d’alcool à défaut d’eau et de savon -, ne pas se toucher le visage, tousser et éternuer dans son coude si on est malade…)

Vous avez des questions sur le coronavirus? Vous pouvez appeler au 1-877-644-4545 ou visiter les sites internet du MSSS et du gouvernement du Canada.