Il ne manquait à la Cité médicale que huit heures d'ouverture par semaine pour qu'elle soit désignée superclinique.

La Cité Médicale devient une superclinique

Une deuxième superclinique a été annoncée mardi à Québec. Il s'agit de la Cité Médicale de Sainte-Foy, dont le service de sans rendez-vous sera ouvert quatre heures de plus les samedis et dimanches, et ce, dès cette fin de semaine.
Il ne manquait à la clinique du boulevard Laurier que huit heures d'ouverture par semaine pour qu'elle soit désignée superclinique. La Cité Médicale, qui était déjà ouverte 12 heures par jour du lundi au vendredi, le sera aussi la fin de semaine, pour un total de 84 heures par semaine, le minimum requis par le programme du ministère de la Santé.
La superclinique offrira un minimum de 30 000 consultations sans rendez-vous par année. La trentaine de médecins du groupe devraient être en mesure d'en offrir 10 000 de plus d'ici un an, a-t-on annoncé mardi en conférence de presse. 
Mais pour y arriver, la clinique aura besoin de bras supplémentaires, a dit le directeur médical de la clinique, le Dr Michel Lafrenière. «Ce n'est pas juste aux équipes des supercliniques de faire le travail [des heures élargies les soirs de fin de semaine]. Je pense que c'est à l'ensemble des médecins du territoire de contribuer si on veut que le réseau des supercliniques se consolide et qu'il dure dans le temps», a plaidé le Dr Lafrenière.
Selon lui, cette contribution «pourrait être juste de donner huit heures de fin de semaine par année». «C'est pas uniquement aux mêmes de toujours faire les heures défavorables. Les heures défavorables, elles sont défavorables pour tout le monde», a insisté celui qui a eu beaucoup de mal à convaincre ses collègues d'adhérer au programme de supercliniques. 
Le soutien financier accordé à la Cité Médicale dans le cadre du programme est d'un peu plus de 118 000$ par année. Quatre infirmières cliniciennes et deux infirmières techniciennes lui ont été attribuées. Un service d'imagerie médicale est offert sur place, et un service de prélèvements est disponible à proximité.
Par ailleurs, à l'instar de tous les médecins de Québec, ceux de la Cité Médicale ont convenu d'inscrire chacun 88 patients de plus pour vider le guichet d'accès. Ensemble, les 32 médecins du groupe comptent quelque 26 000 patients inscrits. 
14e superclinique au Québec
La Cité médicale devient la 14e superclinique à être annoncée au Québec et la deuxième dans la capitale, après MAclinique Lebourgneuf, qui a été victime de son succès dès son ouverture, il y a près d'un mois. Interrogé sur les longues files d'attente à cette nouvelle clinique du boulevard Lebourgneuf, le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s'est dit d'avis qu'il s'agissait d'une «bonne chose».
«Le fait d'avoir vu des files d'attente démontre à quel point on a besoin de supercliniques. C'est une bonne chose d'avoir vu ça, et j'ose espérer que ça va convaincre d'autres groupes de médecine familiale d'emboiter le pas», a dit le ministre, selon qui le problème des files d'attente va se résoudre «quand l'offre de service va être appropriée et égale à la demande». 
Le ministre Barrette prévoit un total de cinq ou six supercliniques pour le territoire de Québec. Il n'était toutefois pas en mesure de dire mardi quand exactement cet objectif sera atteint.