Le Dr Paul Bessette et sa patiente Katia Pitre

Katia Pitre en route vers les États-Unis

La policière de Québec Katia Pitre s'est envolée, lundi, vers le Minnesota pour participer à un traitement expérimental dans l'espoir de vaincre le cancer agressif des ovaires dont elle est atteinte.
En décembre, une véritable vague de compassion a déferlé à l'endroit de la jeune policière de 29 ans. En seulement 10 jours, elle a réussi a récolter 312 000 $ pour payer les coûts de l'étude clinique d'immunothérapie à laquelle elle prendra part.
Mme Pitre s'était rendue aux États-Unis le 5 décembre sous la recommandation de son médecin pour participer à cette étude dont les frais ne sont pas couverts par la Régie de l'assurance maladie du Québec.