À 71 ans, le médecin de famille de l'Isle-aux-Coudres continuera de faire des visites à domicile et les dossiers de ses 800 patients seront transférés à ses collègues du Centre médical Fafard de Baie-Saint-Paul.

Isle-aux-Coudres: le médecin retraité poursuivra ses visites à domicile

Les résidents de l'Isle-aux-Coudres ne seront pas laissés à eux-mêmes après le départ de leur médecin de famille, dont la retraite est prévue pour le 17 juin. Le Dr Marcel Éthier continuera de faire des visites à domicile tous les mercredis en attendant la relève médicale, et les dossiers de ses 800 patients seront transférés à ses collègues du Centre médical Fafard de Baie-Saint-Paul.
À 71 ans, il n'est pas question pour le Dr Éthier de retarder encore le moment de sa retraite, comme le souhaitent le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, et le directeur des services professionnel du CIUSSS de la Capitale-Nationale, le Dr Pierre Laliberté. 
«Le Dr Laliberté m'a appelé pour me le demander. Ça fait cinq ans que c'est prévu que je prenne ma retraite à 71 ans. Ma décision est prise, ma démission a été envoyée en janvier [...], ça a été accepté», dit en entrevue au Soleil le Dr Marcel Éthier, qui pratique à l'Isle-aux-Coudres depuis 20 ans. 
Le médecin de famille ne profitera toutefois pas d'une retraite complète - et méritée - à compter de la mi-juin, lui qui s'est engagé auprès d'une soixantaine de patients âgés et vulnérables à continuer de les voir à domicile tous les mercredis jusqu'à l'arrivée de la relève médicale. 
Comme le Dr Éthier est affilié au GMF de Charlevoix-Ouest, les dossiers de ses patients seront transférés à ses collègues du Centre médical Fafard de Baie-Saint-Paul, précise le médecin. Ce groupe de médecine familiale compte deux infirmières praticiennes spécialisées (IPS), dont l'une travaille quelques heures par semaine à l'Isle-aux-Coudres pour prêter main forte au Dr Éthier.
Bureau fermé le 17 juin
Le bureau du médecin étant situé à son domicile de l'Isle-aux-Coudres, il fermera le 17 juin, de sorte qu'il faudra trouver un autre endroit de pratique à l'IPS. Il n'a pas été possible de savoir mercredi auprès du CIUSSS si celle-ci ne pourrait pas être relocalisée au CLSC de l'Isle-aux-Coudres, et si on ne pourrait pas du même coup augmenter sa contribution pour pallier l'absence de médecin de famille. 
«Le CIUSSS de la Capitale-Nationale est bien au fait des préoccupations quant à la couverture médicale sur le territoire. Nous travaillons ardemment sur des pistes d'action pour limiter les impacts pour la population et assurer l'accessibilité aux services médicaux», a simplement indiqué la porte-parole Annie Ouellet.
Pour l'heure, c'est un médecin qui pratique actuellement à Havre-Saint-Pierre qui est pressenti pour prendre la relève du Dr Éthier. Ce ne serait cependant pas avant la fin de son contrat, dans un an. 
«S'il y a un médecin en mi-carrière, qui voudrait quitter le milieu urbain pour le milieu rural, je lui dis : l'Isle-aux-Coudres est un très bel endroit, avec une belle qualité de vie et des gens accueillants. Pour ma part, c'est à l'Isle-aux-Coudres que j'ai connu mes plus belles années de pratique», dit le Dr Éthier, qui a pratiqué plusieurs années dans la région de Montréal avant de s'installer à l'Isle-aux-Coudres.
À bon entendeur...