Lise Lapointe

Inquiétude pour la survie de l'Hôpital de La Malbaie

Les coûts avancés de 320 millions $ pour l'Hôpital de Baie-Saint-Paul sèment l'inquiétude du côté de La Malbaie, où la population espère également un établissement neuf.
L'inquiétude est d'autant plus grande que les appels d'offres pour la rénovation parasismique de l'hôpital actuel ont été lancés en début de semaine dernière.
«Avec le rehaussement parasismique, on perd l'urgence d'un hôpital neuf à La Malbaie. Sans engagement écrit de la députée et première ministre Pauline Marois, nous nous inscrivons dans le processus régulier, en compétition avec tous les autres hôpitaux désuets de la province», dénonce le porte-parole de la Coalition pour la survie de l'Hôpital de La Malbaie, Jacques Tremblay.
La mairesse Lise Lapointe doute également d'une fin heureuse et remet en question le scénario choisi sous l'ancien régime libéral : «Est-ce que c'est le bon choix [deux hôpitaux]? Au municipal, on nous demande de justifier nos demandes. J'aimerais voir l'étude qui justifie la présence de deux hôpitaux dans Charlevoix et qui dit où il faut les mettre. Si nous procédions de la façon dont ils l'ont fait au municipal, on nous trancherait la tête. Ce sont des décisions qui montrent que nous ne gérons pas bien nos fonds publics.»