Les autorités médicales attendent le «pic» de la grippe pendant la période des Fêtes, ou un peu après.

Grippe et gastro, «cadeaux» indésirables du temps des Fêtes

Alors que s'amorce la saison de la grippe, le directeur national de la santé publique exhorte les Québécois à se faire vacciner.
Le docteur Horacio Arruda maintient que même si son efficacité n'est pas absolue, le vaccin représente la meilleure protection contre le virus.
Les autorités médicales attendent le «pic» de la grippe pendant la période des Fêtes, ou un peu après.
«C'est la période des rassemblements, c'est la période aussi où les virus respiratoires circulent», a signalé le docteur Arruda.
Il souligne par ailleurs que la gastro-entérite est loin d'être le cadeau idéal en ce temps des Fêtes. Il rappelle donc l'importance de se laver les mains fréquemment et de tousser ou d'éternuer dans son coude alors que l'on multiplie les échanges avec nos proches.
«Pour les personnes âgées de 60 ans et plus, les gens qui ont des maladies chroniques, les enfants de six mois à deux ans, les femmes enceintes qui vont être sur le point d'accoucher et les gens qui prennent soin de ces personnes-là, on recommande de se faire vacciner pour la grippe», a-t-il exposé, en entrevue avec La Presse canadienne.
Il tient à souligner que le vaccin est disponible gratuitement pour ces personnes jugées vulnérables et les encourage l'obtenir dès que possible puisqu'il requiert deux semaines pour accomplir son effet total.
Le service de consultation téléphoniquee Info-Santé 811 demeurera disponible pendant les festivités et ce, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7.