Fin de pénurie prévue pour un médicament contre l'arythmie

Une pénurie de médicaments contre l'arythmie cardiaque qui sévit depuis quelques semaines semble en voie de se résorber, a appris Le Soleil.
La flécaïne, un médicament générique très largement utilisé pour les personnes aux prises avec des battements cardiaques irréguliers, est venue à manquer parce que son fabricant canadien, AA Pharma, a dû cesser temporairement sa production. La pénurie d'un autre médicament antiarythmie, le propafenone, a aussi pu contribuer à la rareté, rapportait récemment le Canadian Medical Association Journal.
Bien que l'arythmie soit rarement fatale, l'absence de médicaments vraiment équivalents a causé bien des maux de tête aux autorités médicales au cours des dernières semaines - et beaucoup d'inconfort aux patients qui doivent en prendre. «On en a encore, mais en quantité limitée et on n'a pas de substituts pour toutes les clientèles, alors on réserve ce qu'on a à ceux qui en ont le plus besoin», disait vendredi la porte-parole du CHU, Pascale St-Pierre. Le CHU s'attend à être réapprovisionné normalement à partir du 22 février, et le dirigeant de AA Pharma, Norman Paul, a confirmé vendredi que la production a repris dans ses installations ontariennes.
«Les livraisons ont lieu en ce moment même», dit M. Paul. La pénurie tirerait donc à sa fin.