Épidémie de grippe: visites encore interdites dans plusieurs hôpitaux

L'épidémie de grippe qui frappe la capitale depuis déjà plusieurs semaines force de nouveau des hôpitaux à interdire les visites à l'urgence.
Les visites sont suspendues à l'urgence de L'Hôtel-Dieu de Québec, du CHUL, de l'Enfant-Jésus, de Saint-François-d'Assise et de Saint-Sacrement. De plus, l'interdiction est aussi en vigueur pour l'unité de médecine au 4e Sud-Est du CHUL et l'unité de courte durée gériatrique du CHUL.
«Avant les Fêtes, nous avons mis en place une cellule de crise», rappelle la directrice adjointe des communications au CHU de Québec, Geneviève Dupuis. «Nous l'avons toujours maintenue, ça n'a pas diminué au niveau de l'achalandage dans les urgences. On a beaucoup de patients qui doivent être couchés sur des civières et ce sont beaucoup des cas d'influenza.»
Enfants et personnes en fin de vie
«Des visites sont permises chaque heure, mais seulement pour les personnes qui sont en fin de vie ou pour les jeunes enfants qui peuvent être accompagnés d'un parent», affirme M. Dupuis. «Nous voulons tout faire pour éviter davantage la propagation du virus.»
D'ailleurs, les autorités demandent à la population que les personnes qui présentent des symptômes de grippe ou de gastroentérite évitent de rendre visite à un patient qui se trouve dans un établissement de santé.
Mme Dupuis conseille plutôt «de communiquer par téléphone pour pouvoir discuter avec leur proche».
Pour les unités où les visites sont permises, la collaboration des proches des personnes hospitalisées est requise pour respecter la politique des heures de visite de l'établissement. Ainsi, règle générale, un maximum de deux visiteurs par usager hospitalisé est permis, entre 14h et 21h uniquement. Des règles particulières plus strictes peuvent s'appliquer à certaines unités de soins spécialisés.