Le porte-parole de l’événement Dominic Paquet rase les cheveux de la participante Jeannine Barbeau.

Défi têtes rasées de Leucan: une grosse dose d’amour nécessaire

Plus de 125 participants ont relevé le Défi têtes rasées de Leucan dans la région de Québec dimanche. Même après huit ans comme porte-parole de l’organisme, l’humoriste Dominic Paquet ne se tanne pas de voir le bonheur et l’énergie qu’un tel événement apporte.

«Cette cause-là, ce n’est pas juste de donner de l’argent, oui il y a ça, mais il y a aussi un geste concret. Il y a une action que tu fais, et ça veut dire que tu veux en parler. Et surtout que tu veux montrer à ces enfants-là que tu es solidaire avec eux. Pis c’est ça qu’ils ont besoin», exprime-t-il. 

Ce sont plus de 400 000 $ qui ont été amassés depuis le début de la campagne 2019. Et ce qui fait sourire l’équipe, c’est que de plus en plus les participants viennent relever le défi en groupe, en famille.

«On voit surtout beaucoup de jeunes! Dans mon temps au secondaire, j’étais au courant de Leucan, mais je ne voyais pas de mouvement venant des jeunes. Et là, de les voir arriver en gang comme ça, c’est tellement cool», soutient-il.

Les familles porte-parole ont d’ailleurs témoigné de toute l’aide que leur apporte Leucan. Cette aide, cette boule d’amour, elle est essentielle pour garder le moral. 

«Cette action-là de se raser les cheveux, ça en fait parler. Et il faut continuer pour qu’on donne le plus possible, et qu’on fasse le plus de recherches possible, pour qu’on sauve le plus de jeunes possible», ajoute l’humoriste.