Le ministre Gaétan Barrette a expliqué mercredi que le gouvernement pourrait récupérer 130 millions $ en réduisant certains honoraires payés aux pharmaciens.

Compressions en santé: Couillard «doit consulter la population», dit la CSN

La CSN de la région de Québec demande la tenue d'un référendum sur les changements dans la santé que veut faire le ministre Gaétan Barrette.
«Le gouvernement Couillard a été élu sur de fausses bases. S'il veut procéder avec ses changements, il doit forcément consulter la population. La démocratie, c'est plus qu'une fois aux quatre ans lorsqu'on met un X sur un bulletin de vote», a soutenu, jeudi, la présidente du conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches, Ann Gingras.
Elle a déploré le silence des libéraux lors de la campagne électorale du printemps sur les mesures qu'ils veulent mettre en place. «Couillard avait plutôt dit qu'il annulerait les hausses de frais de garde qui avaient été annoncées par le gouvernement péquiste. Jamais il n'a parlé de ce qu'il est en train de faire dans les services de garde, la santé et l'éducation. L'économie et l'emploi étaient les thématiques de sa campagne électorale», a souligné Mme Gingras.
Par ailleurs, on accorde peu de crédibilité au gouvernement quant à la possibilité que la réforme des structures en santé améliorera l'accès aux soins. La CSN et les organismes communautaires demandent que le projet de loi 10 sur la réforme des structures en santé soit retiré. On craint que des services spécialisés en région soient centralisés à Québec et à Montréal.
«On n'y croit pas du tout. Chaque fois qu'on a joué dans les structures au cours des dernières années, on n'a jamais réglé les problèmes d'accessibilité à un médecin de famille», a souligné Vicky Brazeau, directrice du Regroupement des organismes communautaires de la région de Québec.
Par ailleurs, on s'attend à une bonne participation des syndiqués, mais aussi de la population à la manifestation qui aura lieu à Québec samedi contre l'austérité. «Je n'ai jamais vu ça depuis que je suis au conseil central. Des citoyens qui ne sont pas membres de notre centrale syndicale appellent ici pour demander des renseignements sur les points de départ des autobus», a indiqué Mme Gingras.
Une manifestation contre l'austérité se tiendra en même temps à Montréal.