Ma fille doit être encadrée», insiste la mère d’Isabelle* qui souffre, entre autres, d’un trouble de personnalité limite.
Ma fille doit être encadrée», insiste la mère d’Isabelle* qui souffre, entre autres, d’un trouble de personnalité limite.

«C’est elle qu’il faut aider!»: le cri du coeur d'une mère épuisée

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Carmen*, 67 ans, est à bout de souffle. Et de ressources. Sa fille de 43 ans, Isabelle*, est aux prises avec des problèmes de santé mentale et de consommation. Depuis quelques années, Isabelle enchaîne les séjours en psychiatrie. Dès qu’elle prend du mieux, on lui donne son congé. Sauf qu’une fois à l’extérieur, sans suivi, Isabelle, qui ne reconnaît pas être malade, recommence à se désorganiser. «On me dit d’aller chercher de l’aide pour moi. Mais c’est elle qu’il faut aider!» lance sa mère, découragée.