La campagne est présidée par le vice-président du conseil d'administration de Québecor, Pierre-Karl Péladeau

Cardiologie et pneumologie à Québec: dons de 30 millions $ demandés

La Fondation de l'hôpital Laval - ou de l'Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec - a lancé, jeudi, une campagne de financement visant à amasser 30 millions $ d'ici la fin de 2016.
La campagne est présidée par le vice-président du conseil d'administration de Québecor, Pierre-Karl Péladeau, qui poursuit ses efforts, de concert avec le maire Régis Labeaume, pour amener une équipe de la Ligue nationale à Québec. Il a confirmé un don de 2 millions $ de Québecor à la collecte de fonds.
Bien qu'il ait fait quelques allusions au hockey durant sa présentation, M. Péladeau n'a pas voulu s'avancer sur l'état des pourparlers avec le président de la LNH, Gary Bettman. «Sachez que nous y travaillons très fort», a-t-il répondu tout au plus.
Il s'est réjoui d'avoir réuni autour de lui «une équipe digne du calibre de la Ligue nationale» pour faire la campagne de financement. Au cabinet de la campagne, on retrouve entre autres les noms de René Angélil, l'ex-président du Mouvement Desjardins, Alban D'Amours, le président de la Caisse de dépôt, Michael Sabia, le maire Labeaume, l'homme d'affaires Hervé Pomerleau, le grand patron d'Alimentation Couche-Tard, Alain Bouchard, le  président de l'Industrielle-Alliance, Yvon Charest et Louis Garneau.
Les sommes recueillies permettront de compléter l'agrandissement du centre de recherche de l'Institut, d'aménager de nouvelles salles en cardiologie et pour la formation des médecins, de soutenir les projets de recherche.
On prévoit également agrandir les locaux pour évaluer et traiter les personnes qui font de l'apnée du sommeil. En raison du manque de locaux, environ 1000 personnes sont sur une liste d'attente. De plus, des sommes seront allouées pour revamper le pavillon de prévention des maladies cardiaques (PPMC).
M. Péladeau est également président du conseil d'administration d'Hydro-Québec.