Campagne de sociofinancement pour SABSA

La population pourra manifester concrètement son appui à SABSA en contribuant dès maintenant au projet sur la plateforme de sociofinancement La Ruche.
La collecte de fonds a été lancée officiellement mercredi matin. Elle vise à amasser 250 000 $ pour soutenir six mois d'opérations et ainsi prouver la nécessité du modèle de soins proposé par la coopérative sans médecin, menacée de fermeture le 1er mai.
Parallèlement, les discussions se poursuivent en vue d'obtenir un financement permanent, a indiqué dans un communiqué la cofondatrice de SABSA, Isabelle Têtu.
L'infirmière praticienne spécialisée (IPS) rappelle que la coopérative du boulevard Charest compte plus de 1500 dossiers actifs de patients «qui ne fréquentent pas le réseau normalisé de la santé par peur de jugement» ou pour des raisons d'inaccessibilité.
Pierre Delagrave, l'un des fondateurs de Cossette, fait partie du groupe qui a lancé la campagne de financement. Selon lui, les problèmes d'accessibilité aux soins de santé au Québec pourraient être résolus par une multitude d'initiatives novatrices. «Il faut souligner l'originalité de SABSA comme solution pour certains groupes spécifiques et faire connaître le potentiel insoupçonné des IPS», estime M. Delagrave.
Le directeur général de La Ruche, Jean-Sébastien Noël, rappelle pour sa part que les projets de La Ruche doivent contribuer à la vitalité et au rayonnement de la région de Québec. Pour lui, il ne fait pas de doute que SABSA répond à ces critères.
Pour contribuer à la campagne de financement collaboratif, c'est ici : https://laruchequebec.com/projet/sauvons-clinique-proximite-sabsa-1767/