Pour éviter la propagation, Le CSSS de la Haute-Côte-Nord a fermé sa clinique d'ophtalmologie, a mis en place des cliniques spéciales en soirée afin de recevoir les personnes atteintes et a rehaussé ses mesures de contrôle et de prévention des infections.

Baie-Comeau a la conjonctivite à l'oeil

La conjonctivite frappe fort dans la région de Baie-Comeau depuis la mi-janvier, tellement que la Direction de la santé publique de la Côte-Nord mène une enquête pour trouver la source de cette quasi-épidémie et que le Centre de santé doit prendre des mesures pour éviter une trop grande propagation.
Pour l'instant, l'hypothèse retenue par la santé publique est celle qu'une personne atteinte qui aurait consulté la clinique d'ophtalmologie du Centre de santé et de services sociaux de la Haute-Côte-Nord-Manicouagan serait, bien malgré elle, à l'origine de la contamination. En date de vendredi, 283 cas ont été répertoriés, dont une quarantaine chez des employés du CSSS.
Pour éviter la propagation, l'établissement a fermé sa clinique d'ophtalmologie, a mis en place des cliniques spéciales en soirée afin de recevoir les personnes atteintes et a rehaussé ses mesures de contrôle et de prévention des infections. D'ailleurs, les visites aux patients de l'hôpital sont suspendues depuis vendredi, et ce, jusqu'à nouvel ordre.
Afin de valider ses méthodes de désinfection et de stérilisation des instruments et des équipements, le CSSS a aussi fait appel au Centre d'expertise en retraitement des dispositifs médicaux de l'Institut national de santé publique du Québec, qui verra à apporter des ajustements au besoin.
Contagion
La conjonctivite infectieuse, une maladie de l'oeil très contagieuse qui provoque rougeurs, larmoiements et sensibilité, est facilement transmissible par le toucher. Une personne peut être contagieuse durant au moins deux semaines.
L'infection, de nature virale, dure entre 7 et 21 jours. Un dépliant d'information a été distribué la semaine dernière dans les écoles de la région. Le meilleur moyen de prévention demeure le lavage fréquent des mains avec de l'eau et du savon.
Le Centre de santé et de services sociaux de la Haute-Côte-Nord-Manicouagan rencontrera les médias lundi matin afin de faire le point sur cette éclosion pour le moins inhabituelle de conjonctivite.