Assurance médicaments: le Québec paie trop cher

L'explosion des coûts menace la pérennité du système d'assurance médicaments au Québec, selon le Commissaire à la santé et au bien-être, qui relève du ministre de la Santé.
Dans un rapport rendu public ce matin, le commissaire Robert Salois recommande plusieurs mesures pour réduire les coûts du régime public et des régimes privés d'assurance qui ont atteint 7,7 milliards $ en 2014.
Il propose de réduire le nombre de médicaments couverts en ne remboursant que les médicaments les plus efficaces et les moins coûteux dans chaque classe de médicaments. Il a donné en exemple la classe des médicaments pour réduire l'acidité dans l'estomac où le gouvernement a réalisé des économies de 38 millions $ par année en ne remboursant que certains médicaments sans réduire les soins.
On recommande également de lever la barrière qui empêche les assureurs privés de rembourser au prix du générique lorsqu'il est disponible. Le Commissaire demande aussi que les honoraires des pharmaciens soient précisés dans la facture des médicaments remise aux consommateurs.