En plus des sports traditionnels comme le basketball ou le volleyball, le programme propose des activités originales comme le cheerleading, les danses du monde, l'initiation au cirque, l'ultimate Frisbee ou le yoga.

Activités parascolaires: au gymnase, les écoliers!

Des enfants de la région bougeront plus dès cet automne alors qu'un nouveau programme vise à ajouter des activités physiques parascolaires dans plusieurs services de garde.
L'Association régionale du sport étudiant de Québec et de la Chaudière-Appalaches dévoilait hier son nouveau projet À l'école, moi j'bouge!
Ce projet offre aux écoles des activités parascolaires «clés en main». En résumé, l'Association fournit les activités et le personnel qualifié, alors que l'école fournit le gymnase... et les enfants.
En plus des sports plus traditionnels comme le basketball ou le volleyball, le programme propose des activités originales comme le cheerleading, les danses du monde, l'initiation au cirque, l'ultimate Frisbee ou le yoga.
Il en coûte entre 50 $ et 55 $ par enfant pour 10 séances. «Nous voulions garder les activités à un coût raisonnable d'environ 5 $ par activité», explique la coordonnatrice du projet, Catherine Guérin.
Une entente avec le Pentathlon des neiges permettra aussi aux enfants les plus défavorisés d'avoir accès aux activités. L'organisation de cette course à relais, qui se déroulera pour la sixième fois en février, remettra cette année 10 000 $. Une somme qui permettra de réduire les coûts d'inscription de ceux dont les parents feraient une demande d'aide financière.
Les activités d'À l'école, moi j'bouge! se dérouleront à l'heure du midi ou en fin de journée, pendant le service de garde. L'arrimage entre le nouveau programme et les services de garde des différentes écoles a d'ailleurs fait l'objet de discussions, explique Daniel Veilleux, directeur général de l'Association régionale du sport étudiant de Québec et de la Chaudière-Appalaches. «On ne veut pas se substituer aux services de garde, dit-il. On veut offrir plus d'activités pour permettre aux jeunes de bouger et de découvrir des activités différentes.»
Pour l'instant, À l'école, moi j'bouge! est offert aux 152 écoles des commissions scolaires de la Capitale, des Découvreurs, des Premières-Seigneuries et des Navigateurs. Les organisateurs souhaitent éventuellement l'offrir aux 350 écoles primaires de Québec et de la Chaudière-Appalaches.