Le CHU regroupe cinq sites, soit le CHUL, L'Hôtel-Dieu de Québec et les hôpitaux de l'Enfant-Jésus, Saint-François-d'Assise (photo) et du Saint-Sacrement.

5 millions $ pour le cyclotron du CHU de Québec

Le cyclotron a fait un retour au conseil municipal lundi soir. Les élus ont entériné le versement d'une somme de 5 millions $ provenant du gouvernement du Québec pour contribuer à l'achat de cet équipement au CHU de Québec.
L'opposition estime que la Ville de Québec n'a pas à contribuer à l'achat de matériel médical, un domaine de compétence provinciale.
«C'est pas la Ville. C'est de l'argent du gouvernement», a répliqué le maire de Québec Régis Labeaume. «On fait exactement ce qu'on a dit. Il n'y a pas une cenne qui vient de la Ville de Québec.»
Un cyclotron produit des radioisotopes qui permettent de détecter certaines maladies, dont l'Alzheimer. «L'utilité est trop grande pour qu'on s'en passe. Si on attend toujours après le provincial, surtout cette année, on ne fera rien», avait avancé le maire le 7 novembre, essuyant de vives critiques.
Trois jours plus tard, M. Labeaume avait précisé que les fonds proviendraient d'une subvention du provincial pour le développement économique, soit la démarche ACCORD Capitale-Nationale, créneau Sciences de la vie.