Le Soleil
Avec 329 personnes à suivre à l’Établissement de détention de Québec, l’intervenante de PECH (elles ont déjà été deux) est débordée.
Avec 329 personnes à suivre à l’Établissement de détention de Québec, l’intervenante de PECH (elles ont déjà été deux) est débordée.

Santé mentale en prison: «Une fabrique d’itinérance»

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
Le nombre de personnes judiciarisées aux prises avec un trouble de santé mentale, souvent doublé d’un problème de toxicomanie, est aujourd’hui six fois plus élevé qu’il y a 10 ans à Québec, s’inquiète le directeur général de l’organisme PECH (pour Programme d’encadrement et d’hébergement clinique), Benoît Coté, selon qui la prison est devenue une «fabrique d’itinérance».