Le chemin de la Traverse de Laval, qui relie Lac-Beauport et Sainte-Brigitte-de-Laval, prend la neuvième position dans le palmarès des dix pires routes du Québec compilé par CAA-Québec.

Sainte-Brigitte blâme Lac-Beauport pour une des pires routes du Québec

La mairesse de Sainte-Brigitte-de-Laval, Wanita Daniele, blâme la municipalité de Lac-Beauport pour le piètre état de la Traverse de Laval, classée encore parmi les pires routes du Québec par CAA-Québec.
«Nous sommes déçus de constater que malgré les démarches de bonne foi que nous avons faites, les conseillers de Lac-Beauport bloquent toujours ce projet, ce qui entraîne des conséquences qui mettent en péril la sécurité de nos citoyens», a déclaré la mairesse par voie de communiqué de presse mardi soir.
«Pourtant, ils souhaitent bénéficier de notre aide et de l'appui de notre ville pour le projet de construction de piscine municipale sur le chemin de la traverse, mais refusent obstinément d'aller de l'avant pour les travaux de réfection. C'est à n'y rien comprendre », poursuit-elle.
Dénouer l'impasse
Cet automne, le conseil municipal de Sainte-Brigitte avait adopté, devant le refus du conseil municipal de Lac-Beauport de tenir une rencontre avec les représentants de leur ville et de discuter du dossier, une résolution demandant une rencontre formelle afin de discuter des moyens de dénouer l'impasse.
«C'est désolant de voir que malgré toutes les démarches qui ont été faites, les travaux de réfection de cette route tardent toujours à se faire», a déploré Mme Daniele.