Réclamée depuis près de 30 ans, la reconstruction d'un mur de soutènement situé en bordure de la rivière Chaudière était devenue depuis quelques années la préoccupation principale de la population de Saint-Georges.

Saint-Georges de Beauce: 20 M$ pour reconstruire le Quai Pinon

La reconstruction du Quai Pinon, le long de la promenade Redmond à Saint-Georges, deviendra une réalité alors que les gouvernements du Québec et du Canada confirmeront le 3 juillet qu'ils s'engagent dans le chantier de 20 millions $.
Réclamée depuis près de 30 ans, la reconstruction de ce mur de soutènement situé en bordure de la rivière Chaudière était devenue depuis quelques années la préoccupation principale de la population de cette ville de la Beauce.
«Il y a plusieurs campagnes électorales qui ont été faites là-dessus! Mais nous sommes les premiers à avoir déposé une demande en 2013», a déclaré au Soleil le maire de Saint-Georges, Claude Morin, confirmant qu'une conférence de presse aurait lieu dans deux semaines en présence d'élus provinciaux et fédéraux. 
Le volet des petites collectivités du Fonds Chantiers Canada-Québec contribuera à financer le projet. En avril, la Ville de Saint-Georges avait également augmenté de 10 millions $ à 15 millions $ la somme disponible dans sa réserve financière pour les projets d'immobilisations spécifiques en prévision des travaux.
Construite en 1967, la structure de béton qui fait plus d'un kilomètre et soutient une route sur laquelle 7000 véhicules circulent chaque jour ne respectait plus les normes de sécurité. Plusieurs fissures sont visibles sur le quai, dont l'état est trop endommagé pour qu'il soit simplement réparé.
Barrage gonflable
D'autre part, Claude Morin a cependant confirmé que le barrage gonflable créant depuis quelques années un plan d'eau récréatif sur la rivière Chaudière ne pourrait être utilisé durant les travaux de construction du nouveau quai, qui devraient débuter à l'été 2018.
«C'est dommage, car nous organisons beaucoup d'activités dans ce secteur. C'est certain qu'on ne pourra pas gonfler le barrage en 2018. Peut-être aussi en 2019», a-t-il expliqué.
Les résidents de Saint-Georges profiteront donc du plan d'eau récréatif cet été pour la dernière fois avant plusieurs mois, le barrage ayant été gonflé jeudi. Ils ne seront toutefois pas en reste puisque le chantier prévoit aussi un volet de revitalisation du centre-ville via la construction de parcs et d'une piste cyclable.