Le militant écologiste et candidat vedette du Parti libéral Steven Guilbeault tire de la patte dans la circonscription montréalaise de Laurier-Sainte-Marie.

Rien ne va plus pour Steven Guilbeault, selon un sondage Mainstreet

Alors que le scrutin arrive à grands pas, le militant écologiste et candidat vedette du Parti libéral Steven Guilbeault tire de la patte dans la circonscription montréalaise de Laurier-Sainte-Marie. Un sondage Mainstreet donne 40 % des intentions de vote à son adversaire bloquiste Michel Duchesne contre 35 % pour M. Guilbeault.

Le même sondage accorde par ailleurs 16% de la faveur populaire à la néo-démocrate Nima Machouf — conjointe de l’ex-chef de Québec solidaire Amir Khadir. Les candidats du Parti vert (3 %), du Parti populaire (2 %) et du Parti conservateur (2 %) ne recueillent que des appuis marginaux.

Pour M. Guilbeault, il s’agit d’un sévère recul. Pas plus tard que le 24 septembre dernier, un autre sondage Mainstreet lui donnait une solide avance de 14 points sur son rival bloquiste, par 41 % à 27 %. Il tire maintenant de l’arrière par 5 points.

«C’est le résultat de la forte montée du Bloc un peu partout au Québec au cours des dernières semaines, analyse le sondeur de Mainstreet Luc Fortin. Il y a une forte proportion de la population de Laurier-Sainte-Marie qui est francophone. […] Et il ne faut pas oublier non plus que c’était la circonscription de Gilles Duceppe, alors il y a un fond bloquiste là-bas. Étant donnée la forte progression du Bloc québécois un peu partout au Québec depuis quelques semaines, je dois dire que ces résultats-là ne me surprennent pas.»

Ce sondage a été réalisé par appels automatisés le 16 octobre dernier auprès de 628 électeurs de Laurier-Sainte-Marie. Un échantillon de cette taille s’accompagne d’une marge d’erreur de ± 3,9 % 19 fois sur 20.

Sous-échantillon

Fait à noter, alors que le Parti libéral est généralement le plus populaire chez les électeurs les plus âgés, c’est le Bloc qui semble mener chez les 65 ans et plus dans Laurier-Sainte-Marie, par 44 % à 39 %, alors que M. Guilbeault est le premier choix des 18-34 ans, par 36 à 31. Comme les aînés ont un taux de participation aux élections nettement plus élevé que les plus jeunes, cela pourrait bien favoriser le bloquiste Michel Duchesne. Il faut toutefois faire attention avec des sous-échantillons comme ceux-là, parce qu’ils viennent avec une marge d’erreur plus élevée à cause de leur faible taille.

Quoi qu’il en soit, conclut M. Fortin, ces résultats n’augurent rien de bon pour les libéraux au Québec. «Steven Guilbeault, c’est LA candidature vedette du PLC au Québec, sinon au Canada. Alors si lui ne parvient pas à passer, ça en dit long sur les difficultés actuelles du parti.»