Le ramassage de contenants consignés avait été très populaire au Maxi Fleur de Lys le 10 mai dernier. 
Le ramassage de contenants consignés avait été très populaire au Maxi Fleur de Lys le 10 mai dernier. 

Retour progressif des activités de consigne 

Judith Desmeules
Judith Desmeules
Le Soleil
Il est maintenant possible de se débarrasser des contenants consignés qui trainent à la maison. Plusieurs épiceries de la région attendent les sacs de canettes… qui doivent être bien rincées et bien comptées. 

La liste des détaillants qui acceptent les contenants consignés dans chaque région peut être consultée sur le site Web de Recyc-Québec.

À l’arrivée des clients sur le site de ramassage, les canettes doivent être bien rincées et mises dans un sac déjà comptées. Les caisses de bières doivent être pleines et classées par couleur de verre. Ces étapes faciliteront le travail des employés et le processus de ramassage sera ainsi plus rapide et efficace. 

Entente

La cueillette de contenants consignés des succursales de l’épicerie Maxi, le Récupéra-don, avait connu tout un succès la semaine dernière, les activités ont été suspendues avant la fin de la journée en raison d’un trop grand volume de canettes ramassées.

LIRE AUSSI: Grosse cueillette de contenants consignés au Maxi Fleur de Lys

Plus de deux millions de contenants consignés ont été ramassés dans toute la province, le Récupéra-don a aussi amassé une somme totale de 169 576 $ pour les organismes communautaires partenaires.

Le lendemain, 11 mai, le gouvernement du Québec, les brasseurs et les détaillants concluaient une entente pour la reprise progressive des activités de consigne. 

«Rappelons que le contexte actuel de pandémie nécessite l’application de mesures exceptionnelles, puisqu’il est difficile d’opérer la récupération normale des contenants consignés à l’intérieur des magasins. Il a donc été convenu de permettre la reprise des contenants consignés à l’extérieur, et ce, dans le respect des règles de distanciation physique», était-il indiqué dans un communique. 

Rappelons que depuis plus de deux mois, les Québécois conservaient leurs contenants à la maison. Dans plusieurs foyers, les sacs devenaient lourds et nombreux. 

Depuis lundi, il est maintenant possible de laisser les canettes et bouteilles dans les stationnements de certaines épiceries.

Plusieurs détaillants organiseront également de grandes corvées dans des espaces municipaux ou dans les stationnements de centres commerciaux, en collaboration avec des organisations municipales et communautaires.

Dans la Capitale-Nationale, une trentaine d’établissements sont équipés pour accueillir les clients et leurs canettes. En Chaudière-Appalaches, huit succursales offrent le service de ramassage.