Rendez-vous 2017: la Ville prépare un plan de circulation

La Ville de Québec planche sur un plan de circulation pour la visite des grands voiliers dans la capitale. Sans prévoir le pire comme lors de la dernière visite des géants des mers en 1984, le maire Régis Labeaume indique que l'événement Rendez-vous 2017 devrait changer un peu les habitudes des gens.
«C'est sûr qu'on ne sera pas dans le syndrome Drummondville, mais il y aura beaucoup de monde», a illustré le maire Labeaume en marge de l'inauguration de la place publique Montmorency.
Le maire faisait référence aux déclarations de membres de l'organisation de Québec 84 qui avaient à l'époque affirmé dans les médias qu'il y aurait tellement de monde que les gens stationneraient leurs autos jusqu'à Drummondville, où des navettes les amèneraient jusqu'à Québec... 
Plusieurs ne se sont alors tout simplement pas pointés, de peur d'une foule trop nombreuse, et l'événement qu'on annonçait alors comme grandiose laisse encore aujourd'hui l'impression d'un flop en raison d'attentes trop élevées.
Dévoilement lundi
«Des gens travaillent au cabinet du maire sur un plan de circulation pour les grands voiliers. Nous allons le rendre public lundi et ça concernera la circulation dans les secteurs du port où seront amarrés les grands voiliers», a expliqué le maire, laissant entendre que le transport en commun occuperait une place de choix dans ce plan.
«Il y aura des parcours spéciaux et des plans spéciaux au Réseau de transport de la capitale, comme pour le Festival d'été. Et ce que je dis aux gens, c'est de tenter de prendre l'autobus. On veut rendre l'expérience la plus agréable possible pour tous», poursuit M. Labeaume, qui ne souhaite pas dévoiler les détails du plan avant la fin du Festival d'été.
«Ce n'est pas le temps d'annoncer ça maintenant. Les gens ne pensent pas à ça alors que les Who, Metallica et Muse sont en ville. Mais il y aura 40 grands voiliers sur place et des dizaines de milliers de personnes dans le secteur par jour. Ça va changer un peu nos habitudes et, nous, ce qu'on veut, c'est s'organiser pour qu'il y ait le moins d'engorgements possible.»
Les grands voiliers arriveront à Québec mardi et ils demeureront au port jusqu'au 23 juillet, alors qu'ils quitteront la capitale après avoir défilé sur le fleuve. Plusieurs événements entoureront leur première visite à Québec en plus de 30 ans.
Plus de trente villes canadiennes en Ontario, au Québec, au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, à l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve seront ainsi visitées. À Sept-Îles, plus de 15 000 personnes se sont rendues voir les grands voiliers alors qu'ils étaient plus de 6000 à Carleton-sur-Mer.