Record de décès au Canada en 2018

OTTAWA - Le nombre de décès au Canada s’est chiffré à 283 706 l’an dernier, le total le plus élevé depuis la mise en place du Système d’enregistrement et de statistiques de l’état civil en 1921.

Statistique Canada précise que 144 483 hommes et 139 223 femmes ont perdu la vie en 2018, les hommes courant un risque plus élevé de mourir à tous âges que les femmes et ayant une espérance de vie inférieure à celle des femmes au Canada.

Le nombre total de décès augmente généralement chaque année, de pair avec la croissance démographique et le vieillissement de la population.

Le cancer et les maladies du coeur sont demeurés les première et deuxième principales causes de décès en 2018; elles étaient à l’origine de 46,8 pour cent de l’ensemble des morts, comparativement à 48 pour cent en 2017 et 54 pour cent en 2000.

Statistique Canada explique cette baisse par le recul de la proportion de morts causées par les maladies du coeur, qui est passée de 25,3 pour cent en 2000 à 18,7 pour cent en 2018.

Par ailleurs Statistique Canada a observé depuis un siècle une importante baisse du nombre de décès infantiles, attribuable à l’amélioration des conditions de vie et de l’hygiène, à l’accès aux soins de santé ainsi qu’aux avancées en médecine clinique. Plus récemment, le taux de mortalité infantile a continué de diminuer grâce aux meilleurs soins prénataux offerts.

L’an dernier, tout comme depuis 2001, les trois principales causes de décès infantile ont été les malformations congénitales et les anomalies chromosomiques, les anomalies liées à une brièveté de la gestation et à un poids insuffisant à la naissance et les complications de la grossesse chez la mère.

Enfin, Statistique Canada a remarqué qu’en 2018, l’âge auquel a été enregistré le plus grand nombre de décès était 88 ans, tout comme en 2017. Il y a 40 ans, le plus grand nombre de décès était enregistré à des âges plus jeunes, souvent entre 78 et 80 ans.