Raymond Côté veut se présenter dans Jean-Lesage.

Raymond Côté plonge avec le NPDQ

Le Nouveau parti démocratique du Québec (NPDQ) présentera au moins un candidat dans la région de Québec aux prochaines élections provinciales : l’ancien député fédéral Raymond Côté veut s’attaquer à la circonscription de Jean-Lesage.

M. Côté a annoncé ses intentions sur les réseaux sociaux dimanche soir, après le premier conseil général du nouveau parti politique. En entrevue téléphonique au Soleil, lundi, l’ex-député de Beauport-Limoilou explique avoir accepté l’invitation de son jeune chef, Raphaël Fortin, après avoir pris connaissance du programme en élaboration.

«Sacréfice, qu’est-ce que vous voulez, ça m’a donné le goût d’aller défendre ça sur la place publique», dit spontanément M. Côté. Parmi les thèmes qui le rejoignent : l’instauration d’un revenu minimal garanti et l’électrification des transports. Localement, il s’intéresse toujours au dossier du Port de Québec. Ses priorités viendront plus tard s’il remporte l’investiture. Pour le moment, il n’a pas d’adversaire connu. 

Le politicien convient que c’est un «très très grand défi» de devenir député quand on porte les couleurs d’un nouveau parti. «Il faut mettre en confiance les gens en les convainquant que c’est vraiment une option qui est valable», souligne M. Côté, dressant un parallèle avec ses débuts aux côtés de Jack Layton, le défunt chef du NPD du Canada. 

Selon lui, ce sera moins difficile cette fois puisque le parti grand frère «a maintenant une bonne notoriété au Québec» et lui-même s’est fait connaître comme député fédéral dans le même secteur, où il habite depuis 25 ans. «C’est pas comme si on partait de zéro.»

Au congrès de dimanche, une douzaine de personnes ont manifesté l’intention de défendre les idées du NPD sur la scène provinciale, rapporte M. Côté. Son chef a déjà annoncé qu’il serait candidat dans Verdun.