Ras-le-bol des bruits de motos sur Grande-Allée: la police de Québec sévit

Après avoir reçu plusieurs plaintes de commerçants et de citoyens qui en avaient ras le bol du bruit des motos, la police de Québec a remis une douzaine de constats d’infraction sur la Grande-Allée, en fin de semaine.

Dimanche, entre midi et 14h, le Service de police de la Ville de Québec (SPVQ) a mené une opération de vérifications de motos face à la Place Georges-V pour «s’assurer du bon fonctionnement des motos et de leurs équipements», indique David Poitras, porte-parole du SPVQ. 

Le SPVQ avait reçu plusieurs plaintes ces dernières semaines par le biais du Centre de relation avec les citoyens de la Ville de Québec (311). 

«C’est surtout des motos qui, entre autres, faisaient un bruit excessif», précise M. Poitras. Mais il y avait aussi des plaintes pour de la vitesse et de manoeuvres dangereuses. 

Au total, les policiers ont remis 12 constats d’infraction, 10 avertissements. Quatre des contrevenants ont vu leurs motos remorquées parce qu’elles étaient en trop mauvais état pour rouler ou parce que leur permis de conduire n’était pas conforme. Une des motos devra être soumise à une inspection mécanique complète.

Des policiers à moto ont participé à l’opération. Ceux-ci sont formés pour évaluer l’état mécanique des motos, par exemple les systèmes d’échappement, les roues ou la suspension.