Quelques trucs pour contrer la fatigue liée au passage à l’heure avancée [VIDÉO]

MONTRÉAL — L’organisme de promotion de l’activité physique ParticipACTION émet des recommandations aux Canadiens qui seront possiblement confrontés à de la fatigue dans la foulée du passage à l’heure avancée qui surviendra dans la nuit de dimanche prochain.

ParticipACTION affirme qu’il est plus difficile de s’ajuster à la perte d’une heure au printemps que lorsque l’on en gagne une à l’automne. Cela explique peut-être que le 10 mars, bien des Canadiens se réveilleront fatigués, incapables de se concentrer ou manquant d’énergie.

ParticipACTION propose d’abord aux gens d’aller coucher et de se réveiller de 15 à 30 minutes plus tôt qu’à l’habitude.

Il suggère aussi de faire bouger le corps afin de stimuler les neurotransmetteurs comme la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline, ce qui améliorera l’humeur et l’énergie. Faire de l’exercice le matin permettra selon ParticipACTION de conserver de l’énergie tout au long de la journée.

Lorsque l’heure aura été avancée, il est suggéré de s’exposer à une lumière vive tôt dans la journée afin d’aider l’horloge interne. Il est d’autre part important d’éviter la lumière vive le soir, car elle réveille le corps. Cela comprend l’usage des téléphones cellulaires et ordinateurs à l’heure du coucher.

Enfin, ParticipACTION propose de réduire ou d’éliminer la caféine à partir d’une certaine heure dans la journée et de réaliser des activités apaisantes avant le coucher, telles la lecture, des étirements légers ou un bain chaud.

ParticipACTION signale que des recherches ont montré que les effets du passage à l’heure d’été pouvaient durer jusqu’à une semaine, car le rythme circadien du corps, basé sur la lumière qui indique quand il a besoin de dormir, met du temps à s’ajuster à l’heure supplémentaire de luminosité.

+