Le premier ministre de l'Ontario Doug Ford après sa conférence de presse à Toronto, mardi
Le premier ministre de l'Ontario Doug Ford après sa conférence de presse à Toronto, mardi

Quelques plans de déconfinement ailleurs au Canada

La Presse Canadienne
Certaines provinces ont commencé à dévoiler leur plan pour assouplir les restrictions mises en place depuis quelques semaines afin de limiter la propagation de la COVID-19. Voici ce que des provinces ont annoncé jusqu’ici pour amorcer le «déconfinement» et la reprise de l’économie:

Québec

François Legault a fixé lundi au 11 mai la réouverture des écoles et garderies à l’extérieur du Grand Montréal, et au 19 mai dans cette région. Le premier ministre affirme toutefois que les enfants ne seront pas obligés de rentrer. Les écoles secondaires, cégeps et universités resteront toutefois fermés jusqu’en septembre.

Mardi, M. Legault a annoncé la réouverture graduelle des entreprises dès le 4 mai à l’extérieur de la grande région de Montréal et à compter du 11 mai dans la région métropolitaine. Cette reprise touchera trois grands groupes d’entreprises: les magasins qui ne sont pas dans les centres commerciaux (ou qui y ont une porte sur l’extérieur), la construction en génie civil et les entreprises manufacturières. Les rassemblements demeurent interdits.

---

Ontario

Le premier ministre Doug Ford a dévoilé lundi une «feuille de route» en trois étapes, mais il n’a pas fixé de calendrier. La première étape inclura l’ouverture de certains lieux de travail qui pourraient modifier leurs pratiques (comme la cueillette ou la livraison des marchandises en bordure de rue), l’ouverture de parcs, la possibilité de recevoir plus de personnes lors de certains événements tels que des funérailles et la reprise des chirurgies électives dans les hôpitaux.

La deuxième étape pourrait comprendre l’ouverture de plus d’entreprises et d’espaces extérieurs, et l’autorisation de rassemblements publics plus importants. L’étape 3 comprendrait l’ouverture de tous les lieux de travail et l’assouplissement des règles sur les rassemblements publics - mais pas les grands événements sportifs et les spectacles.

Le ministre de l’Éducation, Stephen Lecce, avait annoncé dimanche que les écoles financées par l’État resteraient fermées jusqu’au 31 mai - au moins.

---

Nouveau-Brunswick

Le premier ministre Blaine Higgs a mis en oeuvre le 24 avril la première étape de son plan de réouverture en quatre phases. On permet maintenant une pratique limitée sur les terrains de golf ainsi que les activités de chasse et pêche. Deux cellules familiales sont autorisées à interagir de près. Les étudiants de niveau postsecondaire peuvent rentrer si l’école le juge sécuritaire, et des services religieux en plein air peuvent avoir lieu, si les gens restent dans leur véhicule et respectent la distanciation.

La deuxième phase, qui pourrait commencer d’ici deux à quatre semaines, verrait la reprise des chirurgies électives et la réouverture des garderies, des bureaux, des restaurants, des sentiers de VTT et des terrains de camping saisonniers. La troisième phase permettrait des services religieux réguliers et la réouverture des cabinets de dentistes et des centres de conditionnement physique. La phase finale, qui ne viendrait probablement qu’après la disponibilité d’un vaccin, permettrait les grands rassemblements.

---

Île-du-Prince-Édouard

À l’Île-du-Prince-Édouard, on a précisé mardi la première phase d’un plan pour alléger les restrictions en matière de santé publique.

Selon cette première étape, des services prioritaires de soins de santé non urgents seront relancés le 1er mai - incluant certaines chirurgies électives et certains fournisseurs de services comme les physiothérapeutes, les optométristes et les chiropraticiens.

Également à partir du 1er mai, les rassemblements extérieurs et les activités extérieures récréatives sans contact de cinq personnes ou moins de différents ménages seront autorisés, pourvu que les participants maintiennent une distanciation physique.

---

Alberta

Le premier ministre Jason Kenney avait évoqué dès le 7 avril les détails préliminaires de la stratégie de relance de la province. On souhaite d’abord réaliser jusqu’à 20 000 tests par jour, assurer un suivi plus précis des contacts étroits des personnes infectées, mettre en quarantaine serrée ceux qui arrivent de l’étranger, utiliser les applications des téléphones intelligents pour faire respecter les ordonnances de quarantaine et généraliser le port du masque.

---

Saskatchewan

Le gouvernement de la Saskatchewan a dévoilé le 23 avril un plan en cinq étapes. La levée de certaines mesures pourrait commencer le 4 mai - dentistes, optométristes et autres professionnels de la santé. La première phase comprend également les terrains de golf et de camping. La phase 2 donnerait le feu vert aux commerces de détail. Les restaurants et les gymnases pourraient ouvrir en phase 3, mais avec une capacité limitée. En phase 4, on ouvrirait les arénas, piscines et terrains de jeux. Dans la phase 5, la province envisagerait de lever les restrictions sur la taille des rassemblements publics.

---

Manitoba

Le gouvernement devrait dévoiler son plan sous peu. L’administrateur en chef de la santé publique a indiqué que dans un proche avenir, certaines entreprises non essentielles pourraient rouvrir et qu’on pourrait augmenter la limite de 10 personnes pour les rassemblements publics. Les églises et les restaurants pourraient aussi redémarrer éventuellement.