Le pape François

Québec pourrait avoir ses premiers saints jeudi matin

La canonisation de Marie de l'Incarnation, bâtisseuse du monastère des Ursulines, ainsi que celle de l'évêque fondateur du diocèse de la capitale, François de Laval, auraient été reportées d'une journée. Le cyberespace catholique cultive l'espérance des ouailles... sans confirmation du Vatican.
Les deux bienheureux devaient être élevés mercredi, tout comme un jésuite sud-américain originaire d'Espagne, selon les rumeurs persistantes. Plusieurs sources corroboraient, dont le Catholic News Service et le National Catholic Reporter.
La Conférence nationale des évêques du Brésil avait même préparé la fête : toutes les églises du pays devaient faire sonner les cloches à 9h pour célébrer la nomination de leur nouveau saint José de Anchieta! Les cloches de l'évêché espagnol où il est né devaient répondre. Des deux côtés de l'océan, les messes pour souligner la nouvelle sont déjà à l'agenda.
À 13h, mercredi, les évêques brésiliens ont toutefois dû se résigner. «La signature du décret de canonisation du bienheureux Anchieta a été déplacée à ce jeudi 3 avril.» Le journal Globo est encore plus précis. La sortie publique du pape serait planifiée pour midi, heure de Rome, soit environ 6h d'ici. On ajoute que Jorge Mario Bergoglio proclamera la nomination après une rencontre avec le préfet de la Congrégation pour les causes des saints, une réunion qui aurait été annoncée par le Vatican.
Ce serait donc partie remise pour François de Laval et Marie de l'Incarnation qui devaient être béatifiés en même temps. Le site spécialisé www.gcatholic.org a d'ailleurs déjà inscrit leurs noms sur sa liste de saints. La date de leur nomination a toutefois été changée pour le 3 avril... Reste à voir si le chef de l'Église se pliera aux rumeurs, indique le directeur des communications de l'Église catholique de Québec, Jasmin Lemieux-Lefebvre. «Je ne suis pas à une surprise près avec le pape François.»