«Le charnier a été ouvert suite à une introduction par effraction, le cercueil s’y trouvant a été vandalisé et le corps se trouvant à l’intérieur a été la cible de gestes scabreux qu’on ne peut dévoiler», précise Claude Doiron, de la Sûreté du Québec.
«Le charnier a été ouvert suite à une introduction par effraction, le cercueil s’y trouvant a été vandalisé et le corps se trouvant à l’intérieur a été la cible de gestes scabreux qu’on ne peut dévoiler», précise Claude Doiron, de la Sûreté du Québec.

Quatre jeunes accusés d'outrage à un cadavre

Gilles Gagné
Gilles Gagné
Collaboration spéciale
CAPLAN – Quatre individus du secteur de Caplan, Saint-Siméon et Bonaventure ont comparu mercredi au palais de justice de New Carlisle afin de répondre à des accusations d’outrage à un cadavre, un crime commis en fin de semaine dans le charnier du cimetière de Caplan, en Gaspésie.