«Le drapeau flottera pour la durée des olympiques», confirme-t-on à la Ville de Québec.

QS veut hisser le drapeau gai au-dessus de l'Assemblée nationale

Québec solidaire veut faire flotter le drapeau arc-en-ciel au-dessus de l'Assemblée nationale pendant les Jeux olympiques de Sotchi, en appui à la communauté gaie.
La formation de gauche déposera une motion en ce sens mardi après-midi à l'occasion de la rentrée parlementaire.
En point de presse, la cochef Françoise David a expliqué qu'elle avait pris contact avec les autres représentants des partis à l'Assemblée nationale, et qu'elle avait bon espoir que la motion sera adoptée à l'unanimité.
Avec ce geste symbolique, l'Assemblée nationale affichera sa solidarité envers les gais victimes, selon Mme David, des lois «homophobes» de la Russie de Vladimir Poutine.
De nombreuses villes à travers le monde, dont Montréal et Québec, ont aussi choisi de hisser le pavillon de la communauté gaie en guise de protestation contre l'homophobie alléguée du pays hôte des Jeux olympiques.
En vertu du règlement, l'Assemblée nationale réserve ses mâts secondaires pour les drapeaux de pays en visite, à ceux d'organisations internationales ou à celui du lieutenant-gouverneur dans le cas d'une allocution d'ouverture des travaux.
Les élus peuvent toutefois décider entre eux de faire flotter l'étendard de leur choix, y compris celui d'un groupe de pression.