Sol Zanetti et les autres députés solidaires, accompagnés d’une cinquantaine de militants, se sont partagé mercredi soir la circonscription de Jean-Talon pour aller frapper aux portes et faire signer une pétition contre le troisième lien.

QS prêt pour l’élection dans Jean-Talon

Québec solidaire (QS) n’attendra pas le lancement officiel de la campagne électorale pour l’élection partielle dans Jean-Talon après la démission du député libéral Sébastien Proulx. Mercredi soir, les 10 députés solidaires accompagnés d’une cinquantaine de militants ont lancé une offensive sur le thème du troisième lien en faisant du porte-à-porte.

Québec solidaire rêve d’un troisième député à Québec après avoir créé la surprise le 1er octobre 2018 avec l’élection de Sol Zanetti dans Jean-Lesage et Catherine Dorion dans Taschereau. 

Pour cela, pas question d’attendre d’avoir choisi leur candidate ou candidat et de connaître la date de l’élection. Québec solidaire veut mettre tous les moyens pour arriver à remporter ce bastion libéral. 

«L’an passé, Québec solidaire a fini troisième avec 19 % des votes, mais on n’avait pas mis tous les efforts nécessaires, cette fois-ci, on sent qu’il s’agit d’une circonscription sur la voie du changement. Et nous sommes l’avenir de ce changement», a expliqué Sol Zanetti. 

Le pari n’est-il pas un peu risqué de commencer en même temps que la campagne fédérale, a questionné Le Soleil? Non, selon M. Zanetti. «On s’est posé la question. Ça se peut que des gens pensent qu’on est là pour l’élection fédérale, mais ils vont voir qu’on est les premiers sur le terrain pour cette élection partielle qui n’a pas encore été enclenchée.»

Pour le co-porte-parole de QS, Gabriel Nadeau-Dubois, le taux de participation à une élection partielle est plus faible alors «il faut être sur le terrain pour faire sortir le vote». Les militants et les députés se sont donc partagé la circonscription pour aller frapper aux portes et faire signer une pétition contre le troisième lien. 

Le Soleil a accompagné le député de Jean-Lesage au début de sa tournée pour voir la réaction des gens. L’accueil était plutôt aimable, mais le grand défi dans ce secteur, c’est de rejoindre des personnes qui y votent. Pas simple lorsque de nombreux résidents sont des étudiants. Beaucoup sont favorables à Québec solidaire, mais ils votent pour la plupart dans leur région d’origine. 

Un défi qui ne fait pas peur à Sol Zanetti. «Le troisième lien, c’est un enjeu dans la région de Québec, l’opposition est grandissante. Le but de faire une pétition, c’est d’engager la conversation», a-t-il mentionné. Et s’il est reparti avec une seule signature pendant la présence du Soleil, le député n’a eu aucune difficulté à faire passer son message à des personnes qui pourraient convaincre ceux qui vont voter. 

RTC gratuit à Québec vendredi?

La mairesse de Montréal Valérie Plante a décidé d’offrir le transport collectif gratuit sur le réseau de la Société de transport de Montréal en soutien à la marche pour le climat vendredi. Catherine Dorion aimerait que la Ville de Québec fasse la même chose. 

La députée de Taschereau a interpellé le maire Régis Labeaume en écrivant sur sa page Facebook : «T’es pas game, Régis Labeaume!»