Régis Labeaume réagissait au retrait, la semaine dernière, de la candidature de la ville d'Oslo en Norvège pour l'organisation des Jeux olympiques d'hiver en 2022. La décision a été prise faute de financement public.

Promenande Champlain: Labeaume d'accord pour la sécurité ferroviaire

Régis Labeaume est tout à fat d'accord avec la Commission de la capitale nationale qui place la sécurité ferroviaire en priorité dans sa révision du projet de phase III de la promenade Samuel-de-Champlain.
«On n'a pas le choix. On prévoyait une travers à niveau. Aujourd'hui, c'est quasiment plus pensable. Peut-être qu'il faut aller plus loin, payer un peu plus pour qu'en terme de sécurité ce soit total», a commenté le maire de Québec lundi en marge de l'inauguration de l'agrandissement du centre communautaire Lebourgneuf. «Il n'y a plus beaucoup de chances à prendre avec les trains.»
En entrevue dans Le Soleil de lundi, la présidente Françoise Mercure, a annoncé que la Commission de la capitale nationale présentera «en début d'année 2015» sa proposition finale pour la phase III de la Promenade.
Un rapport très critique du Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE) paru en novembre 2013 avait obligé la Commission à refaire ses devoirs. Sans dévoiler tous les détails de la nouvelle version, Mme Mercure a confirmé que la priorité sera donnée à la sécurité ferroviaire.
M. Labeaume a aussi réitéré lundi qu'il souhaite voir se réaliser ce un projet de phase III, évalué à 100 millions $ entre les côtes de Sillery et Gilmour même si le projet n'apparaissait pas dans le budget libéral de juin.
Coupures
«On attend des nouvelles de tout le monde concernant les budgets. C'est sûr qu'il va y avoir des coupures», a commenté M. Labeaume en répétant être «solidaire du gouvernement» en ces temps d'austérité.
«Je pense que ça va faire mal même aux villes, a-t-il conclu. Si c'est le cas, il faudra comprendre que ce sera un mauvais moment à passer.»