Les travaux d’aménagement d’un miroir d’eau, d’un bassin de baignade et des aires de stationnement commenceront dès cet été entre la côte de Sillery et la côte Gilmour.

Promenade Samuel-De Champlain: ne manque plus qu’une annonce

Le dossier d’affaires de la phase 3 de la promenade Samuel-De Champlain a été accepté par le conseil des ministres du gouvernement du Québec. Les travaux débuteront dès cet été entre la côte de Sillery et la côte Gilmour.

«Tout récemment, on a convenu du dossier d’affaires au conseil des ministres. Alors maintenant il est complété. On connaît les coûts, on connaît l’échéancier et on sait comment les travaux seront faits. Alors très prochainement je serai en mesure de l’annoncer», a fait savoir le ministre Sébastien Proulx, responsable de la Capitale-Nationale, en marge de l’étude des crédits budgétaires, jeudi. Les travaux seront lancés par la suite.

Déjà, lors du dévoilement du budget provincial, fin mars, l’élu libéral assurait que «c’est un projet qui va débuter très bientôt» même si cela fait des années qu’il est attendu. 

La Commission de la capitale nationale du Québec (CCNQ) a lancé récemment un appel d’offres pour une étude de caractérisation des sols. Le sous-traitant devra réaliser 49 forages géotechniques d’une profondeur de 2,5 à 12 mètres afin de déterminer la nature et la qualité environnementale des sols et des eaux souterraines. Cela permettra également de localiser et d’estimer les quantités de sols contaminés. 

Les plans et devis seront complétés par la suite. «Le projet de la phase 3 de la promenade suit son cours. Nous sommes en attente de conclusion du contrat pour la caractérisation géotechnique et environnementale. Cet appel d’offres est dans la norme des gestes à poser pour documenter le dossier», a fait savoir par courriel Anne-Marie Gauthier, coordonnatrice des communications, il y a quelques jours. 

Les documents d’appel d’offres confirment le déplacement de la voie ferrée le long de la falaise sur une longueur de 2,5 kilomètres afin de dégager les rives du fleuve Saint-Laurent pour un usage récréatif. Un nouveau viaduc est à prévoir dans le secteur de la marina de Sillery. Le boulevard Champlain ainsi que la piste cyclable et piétonne seront redessinés. Un miroir d’eau, un bassin de baignade et des aires de stationnement seront aménagés. 

L’an dernier, la CCNQ a accordé un contrat de gérance de construction de 8 millions $ à l’entrepreneur Pomerleau pour veiller sur ce vaste chantier. La dernière estimation tournait autour de 130 millions $. 

Le CN a fait part de réticences dans le passé, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. «Les discussions progressent et vont bien», a indiqué vendredi Jonathan Abecassis, le directeur des relations avec les médias de l’entreprise ferroviaire. 

Le maire de Québec est sûr que cette fois soit la bonne pour ce projet qui traîne dans les cartons. «Honnêtement, j’y crois. Sébastien Proulx a l’air bien bien solide dans ses affaires», a laissé tomber Régis Labeaume vendredi. 

Ce dernier a indiqué que des travaux de canalisation dans le secteur du nouveau bassin de rétention au pied de la côte Gilmour ont été retardés pour s’arrimer aux plans de la promenade. «On va être impliqués et on serait les premiers à agir ou dans les premiers», a précisé M. Labeaume.