La formation des préposés en CHSLD sera de 375 heures, alors que le cursus régulier pour devenir préposé aux bénéficiaires totalise 890 heures. La formation accélérée sera constituée de 120 heures de théorie, suivi de semaines de stage en milieu de travail et d’apprentissage à distance.
La formation des préposés en CHSLD sera de 375 heures, alors que le cursus régulier pour devenir préposé aux bénéficiaires totalise 890 heures. La formation accélérée sera constituée de 120 heures de théorie, suivi de semaines de stage en milieu de travail et d’apprentissage à distance.

Préposés en CHSLD: 62 élèves gaspésiens en formation 

Soixante-deux élèves gaspésiens débuteront leur formation dès mardi afin d’aller prêter main-forte dans les CHSLD de la province. Le CISSS de la Gaspésie a reçu 180 candidatures et a mené 110 entrevues en huit jours afin d’en arriver aux candidats retenus.

Les étudiants seront répartis sur quatre campus francophones, soit à Carleton-sur-mer, à Sainte-Anne-des-Monts, à Chandler et à Gaspé ainsi que dans deux campus anglophones, à New Carlisle et à Gaspé. Le CISSS s’attend à ce que ces nouvelles ressources joignent le réseau vers la mi-septembre.

Sur les 10 000 bourses de 9210 $ annoncées par le gouvernement, 64 étaient disponibles pour la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, souligne le directeur des Ressources humaines au CISSS-Gaspésie, Martin Brosseau. Selon lui, ce nombre «se rapproche du nécessaire pour compléter les besoins».

Une formation vitesse grand V

La formation des préposés en CHSLD sera de 375 heures, alors que le cursus régulier pour devenir préposé aux bénéficiaires totalise 890 heures. La formation accélérée sera constituée de 120 heures de théorie, suivi de semaines de stage en milieu de travail et d’apprentissage à distance.

Si cette dernière n’équivaut pas à la formation régulière nécessaire pour devenir préposé aux bénéficiaires, les compétences qui y seront acquises seront reconnues si des finissants souhaitent travailler à l’extérieur du réseau des CHSLD. «La formation est principalement axée sur des compétences particulièrement importantes en CHSLD, telles que la prévention des infections, le déplacement sécuritaire des bénéficiaires ainsi que l’accompagnement des personnes», explique M. Louis Bujold, directeur général du Centre de services scolaires René-Lévesque.

Contrairement aux préposés aux bénéficiaires qui ont suivi la formation régulière, les préposés en CHSLD ne pourront que travailler dans ces établissements gouvernementaux, sans quoi ils devront suivre un cours d’appoint.

Un tour de force

Les équipes du CISSS et des centres de services scolaires de la région ont dû mettre les bouchées doubles afin de constituer la cohorte qui débutera son apprentissage dans les prochains jours. «Ça a vraiment été un tour de force, se réjouit Martin Brosseau. Notre équipe a travaillé jours, soirs et fins de semaine pour arriver à ce résultat-là». Du côté du centre de formation professionnelle anglophone Anchor, on parle d’une «gymnastique de gestion». «Ça a été un exercice intense», conclut M. Brosseau.