Le Soleil
Des jeunes de l’École Saint-Fidèle recevront leur diplôme de cycliste averti. L’instructeur Loïc Olivier explique à Marie-Maude Pastinelli le déroulement de l’évaluation.
Des jeunes de l’École Saint-Fidèle recevront leur diplôme de cycliste averti. L’instructeur Loïc Olivier explique à Marie-Maude Pastinelli le déroulement de l’évaluation.

Premiers «cyclistes avertis» à Québec [VIDÉO]

Anne-Sophie Poiré
Anne-Sophie Poiré
Le Soleil
Marie-Maude Pastinelli, élève de cinquième année de l’École Saint-Fidèle dans Limoilou, enfile un dossard jaune néon. Ajustement du casque, vérification des lacets, rappel de la manœuvre du virage sécuritaire : elle est prête pour l’évaluation. Accompagnée de Loïc Olivier, instructeur, évaluateur et cycliste de compétition, elle s’éclipse une vingtaine de minutes dans les rues du quartier. À la fin de la randonnée, elle saura si elle est une cycliste avertie.