Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, accorde pour la première fois une aide de 120 000 $ à PDF Québec.

Pour les droits des femmes du Québec reçoit une aide du gouvernement pour la première fois

MONTRÉAL — Le groupe Pour les droits des femmes du Québec, souvent perçu comme un pendant de la Fédération des femmes du Québec, mais qui défend parfois des positions différentes, recevra pour la première fois de son histoire une aide du gouvernement du Québec.

L'organisme voué à la défense des droits des femmes, mieux connu sous son acronyme PDF Québec, recevra une somme de près de 120 000 $ à compter de l'exercice 2019-2020. C'est une première pour ce groupe féministe, qui ne recevait auparavant pas de subvention de la part du gouvernement du Québec.

Lors du débat sur la laïcité de l'État, PDF Québec a prôné une séparation claire entre les religions et l'État. En entrevue lundi, sa présidente, Diane Guilbaut, a expliqué que pour PDF Québec, l'État n'a pas à prendre en considération des règles qui relèvent d'une religion ou d'une autre pour l'administration de ses citoyens.

PDF Québec fait partie d'une liste de 12 organismes nationaux, régionaux ou locaux de défense des droits, qui se sont vu accorder une somme globale de 1,16 million en soutien à leur mission, et ce, pour la première fois. L'annonce a été faite lundi par le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet.