Le Soleil
La Fédération des policiers municipaux du Québec dénonce à son tour le syndrome des «portes tournantes» en santé mentale, pas seulement à Québec, mais «partout au Québec».
La Fédération des policiers municipaux du Québec dénonce à son tour le syndrome des «portes tournantes» en santé mentale, pas seulement à Québec, mais «partout au Québec».

Portes tournantes en santé mentale: la Fédération des policiers municipaux veut des solutions concrètes

Élisabeth Fleury
Élisabeth Fleury
Le Soleil
La Fédération des policiers municipaux du Québec (FPMQ) dénonce à son tour le syndrome des «portes tournantes» en santé mentale, pas seulement à Québec, mais «partout au Québec».